mardi 30 septembre 2008

High School Musical 3 : "Mais oui, monsieur, c'est un flm de geeks !"




"Mais, Plissken, are you out of your mind, p'tit gars ?" (je traduis : "But, Plissken, t'as fondu une durite ou quoi, buddy boy ?"). Ho oui je sais, comme dirait Magnum, je vous vois d'ici sauter comme des cabris en criant "Sacrilège, sacrilège !".
Foin d'anathème, O virtuelle plèbe ingrate prête à me jeter aux fauves parce que j'ai osé consacrer un post à une niaiserie musicale signée Disney. Mais, nom d'une chronique martienne avec Rock Hudson (méga pointue la référence, houuuu), c'est que j'avais sous estimé jusqu'ici l'ampleur du phénomène HSM en France... jusqu'à le voir de mes propres yeux rouges ce soir au Virgin Megastore des chanzélizés à Paris. J'y étais pour mon travail de couverture (je suis un geek undercover, remember ? Non ? C'est le sous titre du blog, pffff). Et là, entre 17h30 et 19h, j'ai vu la guerre.


Des centaines et des centaines de gamines agglutinées et hurlantes à l'intérieur, le double à l'extérieur ; un Virgin transformé en Fort Knox par une quarantaine de vigiles débordés ; une explosion nucléaire de décibels au moment de l'arrivée dans le magasin, par une porte de service, des 4 stars du film ; des pleurs, des cris, des évanouissements... Et là, en pleine apocalypse, Plissken, tout à sa tâche de journaliste envoyé au feu et soudainement pris par un questionnement aussi déchirant que les hurlements stridents de la meute de groupies prépubères.


Oui, un questionnement : ces fans furieuses sont elles aussi des geeks ? Peut-on dire d'elles qu'elles sont des geeks de High School Musical 3 (il y avait aussi une portion non négligeable de garçons dans le lot) ? Une interrogation légitimée par les propos, tenus devant bibi deux heures plus tôt, par Kenny Ortega, le réal du film : "Mais oui c'est un film de geeks ! Le succès international de High School Musical doit énormément au bouche à oreille sur Internet". Ha... Et Ortega d'ajouter que dans la salle voisine de notre interview, dans un grand Hôtel parisien, huit bloggers français triés sur le volet par Disney attendaient tranquillement de pouvoir interviewer d'un moment à l'autre les stars du films !

Qu'est ce qu'un geek finalement ? Se décrit-il tel que je le conçois, comme vous sans doute, à savoir une personne passionnée par un périmètre culturel situé à cheval entre le ciné de genre, les séries, les comics, les jeux vidéos et jeux de rôles, les mangas etc... Ou bien, un geek se définit il simplement par son aptitude à la passion dévorante ? Ici pour HSM3, mais il pourrait alors très bien y avoir des geeks de jardinage, de maçonnerie, de randonnée en taïga, de planter de bâton, de philatélie, de maquettes de monument à base d'allumettes, de petits galets volcaniques trouvés sur les plages de... heu de galets...
Argh, le terme geek est-il donc usitable à toutes les sauces ??? Je me rassure en me disant que c'est tout de même pas demain la veille qu'on verra un panel High School Musical au Comic Con de San Diego. Ou alors avec des zombies ou un poulpe radioactif géant dans le scénar'....

Bon allez, j'embraye, ça fume. Spider Man is back in the next post... En attendant, voyez ces photos et admirez le travail du reporter de terrain.
High School Musical 3 : sortie en salles le 22 octobre. (j'ai failli rajouter l'adresse du site officiel mais non, quand même pas...)

End of transmission



2 commentaires:

Damouk ;,,; a dit…

He JPFM, tu peux m'envoyer la photo en grand de la fille avec sa pancarte, "my only reason for living"
te dis pas c une surprise
Merci t'es sympa comme gars.

John Plissken a dit…

Ouais Damouk, et il va en faire quoi de la photo le taré ?