jeudi 2 octobre 2008

What about un Superman réalisé par les frères Coen ?


Re, homo geekus (j'ai l'impression d'exclure les femmes là, nan ?)


Il y a des jours ou parfois, chacun d'entre nous se réveille le matin avec des idées quelque peu loufoques, voire curieuses. Voire, j'ose l'audace sémantique, décalées. Tenez, l'autre jour, en allant chercher mon pain chez Mme Praloud, je me suis curieusement demandé : "Et pourquoi Julien Lepers ne remplaçerait-il pas Christian Bale dans le prochain Batman, avec Jacques Balutin dans le rôle du cousin du Joker ?" Billevesées, me direz vous ! Certes sur ce coup là. Et d'ailleurs j'ai acheté mon pain sans en piper mot à Mme Praloud (qui avait l'oeil vitreux ce matin-là, je n'ai pas voulu l'embêter avec mes idées décalées).


D'autres que moi ont nourri des pensées encore plus cintrées et, eux, ne se sont pas gêné pour les crier haut et fort sur Internet. Ainsi de celle qui va suivre. Tenez vous bien, c'est cocasse.


Malgré le semi-flop du Superman returns de Bryan Singer (vous savez, cet interminable machin de 2h30 où l'homme d'acier finit à l'hôpital sous perfusion... n'importe quoi), Warner envisage très sérieusement un prochain volet. La franchise est trop énorme pour la laisser à l'abandon, même si la faute de goût de Singer aura coûté 250 millions de dollars au studio. Et The Dark Knight, second plus gros succès américain de toute l'histoire du cinéma, a confirmé la faim du grand public pour des films de super héros neuronés et cornaqués par un réalisateur auteur à qui on a laissé les coudées franches.


En soi, un retour de Superman au cinéma est toujours une bonne nouvelle. Sauf que ces abrutis d'executives du studio Warner veulent faire du prochain Superman un film sombre et adulte "à la Dark Knight". Oui, oui, ces gens là raisonnent avec un cinquième de cerveau, nous sommes d'accord. C'est hélas l'effet pervers du triomphe du chef d'oeuvre torturé de Nolan : tout le monde à Hollywood veut désormais faire son "film de super héros adulte", sans réaliser que ce qui a fonctionné pour Batman ne fonctionne évidemment pas obligatoirement pour d'autres personnages.


Alors que l'angoisse ronge les fanboys de la planète web, ce grand fou de Moriarty, l'une des plumes de AICN.com (je sais, j'ai tendance à les citer un peu trop souvent, c'est la dernière fois jusqu'à lundi c'est promis), a émis, comme piste éventuelle de traitement d'un prochain Superman, une suggestion a priori dingo, mais.... intriguante !


Je vais la faire courte. Pour les détails, prière de cliquer sur le lien ci dessus, bande de charlots. Moriarty, un peu comme moi l'autre jour avec Julien Lepers pour Batman, a eu l'idée saugrenue suivante : "Et si le prochain Superman se déroulait dans les années 30 et que les frères Coen le réalisaient?" En fait, Moriarty imagine avec excitation une adaptation par les frangins fous du roman "It's Superman ! A novel", signé en 2006 par Tom De Haven (Ballantine books).


Dans ce livre inédit en France, l'auteur raconte les aventures rétro d'un Superman replacé dans le contexte historique de sa naissance en BD, à savoir les années 30 (imaginé en 1933 par Jerry Siegel et Joe Shuster, Superman est apparu officiellement en 1938 dans le mensuel Action Comics).


Pour Moriarty, le style visuel des frères Coen et leur familiarité avec l'environnement icônique de l'Amérique d'avant guerre (du Grand saut à O Brother, plusieurs de leurs films se déroulent à cette époque) en feraient des candidats, certes inattendus, mais parfaits pour réaliser un Superman officiant en pleine Grande Dépression. Pour le coup, très clairement, voilà qui constituerait un vrai bol d'air frais pour la franchise. Bon ne rêvons pas trop, c'est pas demain la veille que Warner se risquera à produire un truc pareil (et même pas sûr que les Coen en aient envie). Mais tout de même.... suis curieux moi... si jamais une telle bizarrerie sortait sur les écrans : iriez vous la voir ?


Et oui mon colon, c'est bien le sujet de mon (trompettes, marimbas, grosse caisse) NOU-VEAU SON-DAGE !!!!


Et faites moi plaisir les cocos, soyez plus de 30 à voter cette fois, histoire de faire superproduction (je vais mettre Mme Praloud sur le coup. Faites en autant avec votre boulangère. Ca marche aussi avec nimporte quel autre commerce de bouche).


Coming next : Dr No...


End of transmission...






3 commentaires:

Damouk ;,,; a dit…

Hé, preums pour le vote !
kikoo lol mdr

Starbuck a dit…

Alors moi je suis à fond pour un remake de Superman par les Coen, surtout re-situé dans les années trente ! Et j'irais même jusqu'à fantasmer un Superman re-re-returns avec dans le rôle titre leur acteur fétiche Steve Buscemi (sissi, avec les lunettes en écaille : marrant quand même, non ?).
Moi qui ne vais pas tellement au cinéma, alors là je réponds : "Oui ! Mr Plissken, j'y vais les yeux fermés ! " (et la bouche ouverte, mais là c'est de la private joke).
En tous cas, merci pour l'idée, je fantasme, je fantasme, à donf...

John Plissken a dit…

Chère Starbuck
Merci pour ton enthousiasme qui, il faut bien le dire en ces temps de marasméconomique, fait plaiz à voir. En revanche, Steve Buscemi dans le rôle de Supes, ouais y a dix ans je dis pas mais là, moyen nan ?
Et continues de fantasmer (et de venir exprimer ton entousiasme juvénile sur ce blog) ca me réjouit !