mercredi 28 avril 2010

Iron Man 2 : en fer... et damnation ! (warning : quelques spoilers)


Les aminches, y en marre. Ha ça oui, marre alors ! Plissken est colère. Le gaulomètre le plus fort de 2010 (cf Scuds#12) s'est transformé en quart de molle à l'issue de 128 minutes d'une projection laborieuse et particulièrement frustrante. Nom d'une pute ouzbèque, ILS n'avaient pas le droit de le rater, celui là ! Et pourtant... Sans être, loin de là, une catastrophe, Iron Man 2 se révèle un gloubi-boulga plutôt indigeste, une grosse cylindrée incapable de passer la seconde après une ouverture prometteuse et malgré une tétra-chiée d'ambitions sur le papier. Putain, Jon, mais que s'est-il passé ?

Back to 2008. A la surprise générale, le premier Iron Man s’était imposé, voici deux ans, comme l’un des meilleurs films « de super héros ». Tout simplement. Antithèse du Dark Knight de Nolan sorti l’été suivant, Iron Man trouvait un ton miraculeusement juste entre cool attitude pop, déluge technologique et interprétation à hauteur d’homme de l’irrésistible et attachant Robert Downey Jr. Sans compter, à titre anecdotique, un immense cadeau à tous les métal maniacs en ouvrant le film sur l’éternel Back in black de AC/DC et en tirant le rideau sur le… Iron Man de Black Sabbath. Bref, une vraie réussite pour ce long métrage inaugural du tout nouveau studio Marvel, récompensée par un box-office stratosphérique. On piaffait d’impatience à la vision de cette suite, rêvant d’un successeur aussi brillant que le fut Spider Man 2 dans la foulée de Spider Man. Raté.

Deux mots viennent à l’esprit sur ce film lorsque les lumières de la salle se rallument : brouillon et ennui. Iron Man 2 dure autant que son prédécesseur mais semble pourtant faire une bonne demi heure de trop, tellement les tunnels de laborieux dialogues s’enchaînent entre les deux (... deux !!!) scènes d’action majeures du métrage. Plus complexe que dans Iron Man, l’intrigue du lourdingue Justin Theroux se perd dans des digressions peu palpitantes, glissant ici et là un maximum de comédie au détriment de l’action, en oubliant que le compteur tourne et le bâillement menace. Robert Downey Jr, comme toujours tout en panache, occupe tout l’espace , réduisant les autres stars à l’état de quasi figuration. Mickey Rourke ? Après une première confrontation avec Iron Man à Monte Carlo, son personnage de Whiplash passe presque tout le film enfermé dans un labo à fabriquer des armures-drones pour le grand méchant milliardaire Justin Hammer (Sam Rockwell, au cabotinage pas toujours heureux). Scarlett Johansson ? Incolore et inodore malgré ses acrobaties finales, terriblement mal filmées par un Favreau en très petite forme.

La mise en scène de l’action, déjà point faible du premier Iron Man, se montre ici encore plus foutoirisante. Pour sûr, du spectacle il y en a lorsque Whiplash et notre héros se castagnent sur un circuit de F1, ou bien lors du final où Iron Man et son pote Rodhey sont pris en en chasse par une armée de drones destructeurs. Mais on ne sent étrangement aucune dynamique dans ces scènes, aucun impact. On voit mais l’on ne ressent jamais cette sensation d'excitation intense typique d'un blockbuster dépotant digne de ce nom. La faute peut-être à des cadrages et un découpage peu inspirés mais aussi aux enjeux finalement pauvres d’un scénario perdu dans ses objectifs. Car que nous raconte exactement ce film ? Qu'en reste-t-il une fois dissipé le brouhaha de l'affrontement final ? C'est bien le problème : le synopsis multiplie les pistes, mais sans réellement parvenir à les mixer en un tout harmonieux, comme une mayonnaise qui décidément se refuse à prendre.

Après avoir révélé au monde entier sa double identité, Stark doit faire face à une triple menace : une commission sénatoriale exige qu'il restitue son armure au gouvernement pour des questions de sécurité nationale ; Ivan Vanko, alias Whiplash et ses fouets électro-magnétiques, veut venger son père, ex-collaborateur malheureux du père de Tony ; Justin Hammer, fabricant d'armes jaloux de la réussite de Stark, convoite de juteux contrats avec la Défense US en faisant fabriquer à Whiplash une armée d'armures-drônes. A ces trois dangers extérieurs, le scénario en ajoute un quatrième : Tony Stark lui-même, rongé de l'intérieur par : le combustible nocif de son bidule thoracique, l'ombre pesante de son père disparu... et une certaine propension à l'autodestruction via l'alcool.

En plus de ces quatre thèmes, l'intrigue doit faire rentrer au chausse-pied l'inévitable trame du "projet Vengeurs", la fameuse équipe de super héros dont Iron Man sera membre fondateur dans le film de Joss Whedon attendu pour 2012. Souci : plombé par une absence totale de rythme, IM2 passe d'un sujet à l'autre comme un guichetier crierait "suivant !", tout en étirant inutilement ses innombrables bavardages par des saillies humoristiques assommantes. Certes, par rapport au premier volet, on gagne ici en complexité mais à quoi bon si c'est pour mal gérer le crescendo dramatique ?

On sent réellement Jon Favreau dépassé par la surabondance de trames et par son cahier des charges imposant l'introduction du « projet Vengeurs » dans le script. Lorsque le générique de fin se pointe, on a certes apprécié ici et là certaines répliques revolver de Stark, le roulage de "R" comique de Rourke, les clins d'oeils aux fans et les SFX toujours impeccables. Mais en sortant de la salle, une vague sensation de déprime s'abat sur vous : l'impression d'un relatif gâchis, rendez vous raté d'un réalisateur parti sur les chapeaux de roue pour finir sur des béquilles. Je prie les dieux geeks que le troisième volet, inévitable, dérouille un peu plus que cet Iron Man 2 bizarrement boîteux... même si, peut-être, le temps jouera en sa faveur une fois accepté le principe d'un volet transitoire.


PS : trois arnaques à signaler qui n'arrangent pas mon jugement sur le film :

- La scène du trailer où Pepper Potts embrassait le casque de Stark avant que celui ci ne se jette dans le vide depuis un avion cargo ? Trappée !

- La B.O "entièrement signée AC/DC" vendue à grand renfort de marketing depuis des mois ? Deux pauvres morceaux qui se battent en duel (certes deux chef-d'oeuvre mais bon...) !

- Une séquence post-générique "geekasm" comme à la fin du premier Iron Man ? Y en a pas ! (du moins pas à la projection de presse, donc sait-on jamais...). Voilà, tiens je vais me remater le Blu-ray de la Horde sauvage. Toi au moins Sam, tu ne m'as jamais déçu !

EDIT : vous êtes nombreux à me dire ce soir que la dite séquence post-générique existe bien dans les projections salles. Niqués, les journaleux ! Et sinon, vaut-elle le coup ?


Iron Man 2, de Jon Favreau (Paramount). Durée : 128 minutes. En salles depuis le 28 avril 2010.

End of transmission

21 commentaires:

iztkombi1 a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
iztkombi1 a dit…

Je suis totalement d'accord avec toi sur les points d'arnaque. Sauf que la scène Post Générique existe bel et bien. Sans pour autant être exceptionnelle ...
Maintenant sur le film, je suis d'accord sur Scarlett et le trop plein de chemins scénaristiques différents.
Par contre je ne considère pas que le fait que Rourke soit enfermé dans son entrepôt soit un argument valable pour dire que leur "différent" n'apporte rien au film, au contraire j'ai eu en permanence la sensation qu'une ombre planait sur Stark et cette ombre c'était Rourke.
Par contre je n'arrive pas à me faire une idée sur Hammer ... il joue mal ou il à juste un rôle de tocard ?
Je pense que quelqu"un qui attends un film d'action risque d'être déçue. Je vais le revoir un jour ou j'aurais envie d'un film d'action et je te dirais si je revois ma position ou si t'es juste un vieux con ^^

CuberToy a dit…

Rectification, il y a une scene post générique qui m'a fait sauter de joie dans mon siège ;) (tu la trouvera sur youtube) nospoil

Pour ce qui est du film, je suis completement pas d'accord... mais alors pas d'accord du tout !

Pour moi le film a été à la hauteur du premier voir même meilleur. Comme j'ai dit sur le blog de iztkomb1, le film est jouissif de bout en bout et super bien orchestré. Par les FX et les choregraphies mais aussi par ses personnages qui évolue tous dans un même espace et qui y trouve tous leur place malgré des rôles parfois bien mineurs. (Je pense à Black Widow, Rhodey et autre). Mais aussi les dialogues qui sont d'une qualité incroyable (même si ce doit être mille fois mieux en VO, j'attends avec impatience de le voir dans la langue de Shakespeare dans quelques mois).

Le seul truc que je trouve dommage c'est le scenar légèrement expéditif. Mais la encore c'est mieux que les premier et son "boss" de fin un peu bidon.

Et au delà de tout ça, et bien il y a le rapport entre les persos, c'est très marvel, très comics même et ça marche super bien au ciné. J'aime quand sur un film de superhero, Iron Man apparait bien moins que Tony Stark, parce que c'est surtout ça l'esprit Marvel.

John Plissken a dit…

Je suis entièrement d'accord avec toi sur le papier. C'est super que le film nous plonge plus franchement dans le "Marvelverse" et que le personnage de Tony soit plus présent que Iron Man, entièrement d'accord. N'oublie pas que c'est un vieux lecteur de Strange qui te parle !

Mais en ce qui me me concerne, ces belles intentions ne fonctionnent pas à l'écran. J'ai trouvé le film mou, mal géré dramatiquement et peu inspiré même en terme de jeu des comédiens. Le revisionnage en bluray me fera peut etre changer d'avis...

Denethor le Matamore a dit…

Comme déjà dit sur NoWatch, je ne suis pas du tout d'accord avec toi pour le coup, j'ai vraiment beaucoup aimé ce film.

Oui, le scénario est un peu brouillon sur le milieu, c'est vrai. Mais c'est pas non plus le trifouillis mal digéré que tu nous a décrit je trouve !

Et la ou j'ai envie de crier "Brûlons Plissken, il ne l'a pas volé, en plus j'ai un pote proxénète en Ouzbékistan qui va pas tarder à te casser la gueule", c'est sur le côté "trop de dialogues, des répliques de Stark un peu lourdingues à force". Moi, j'ai vraiment rigolé tout le long. Mieux que ça, je trouve que le mélange des genres, particulièrement action/humour, marche très bien. Et tant pis si il n'y a que 2 scènes et demi de pure action, elles valent largement le coup et laissent la place à un développement de l'univers Marvel, du SHIELD, des Vengeurs, etc...

Bref, pour moi, un gaulomètre confirmé !

Par contre, pour la scène post-générique, je dois pas être assez calé, je l'ai pas comprise...

sheppard a dit…

Je vais t'aider, ça commence par un T et ça sort en 2011.

ZeBouli! a dit…

Bon je ne suis pas d'accord avec tout ce que tu dis, mais ton objectivité me fait reconnaitre certains point, notamment au niveau du " scéne suivante !!!" on passe un peu du coq a l'âne surtout a l'entrée en jeu du S.H.I.E.L.D. ; Pour Hammer je le voit plus comme un homme qui veut devenir Tony Stark en utilisant du copier/collé a l'excès; je trouve Sam Rockwell parfait en boss ringard qui cherche par tout les moyens ( même les plus armés )de se faire aimer de tous .
Je retiens surtout de ce film que je ne regrette pas d'avoir payé ma place pour l'avoir vu; sincèrement vu la soupe qu'on nous sort a longueur de temps nous n'avons pas le droit de faire nos difficile,On sent quand-même que ce film n'est pas qu'un film de studio.En tant que fan de l'univers marvel je plussoie de voir qu'une licence est enfin bien exploitée. estimons nous heureux d'avoir vu ce film par Jon Favreau et non pas par je ne sait quel réalisateur de clip du dimanch e pourri ( genre Mc G) qui aurait une fois de plus massacré un personnage de notre adulescence !!

Denethor le Matamore a dit…

Va y avoir un film sur Thor ?? oO
J'étais pas au courant, je savais juste qu'il y avait un film sur le SHIELD de prévu. Avec un (pas très) hypothétique Iron Man 3, on va passer une bonne période (ou pas).

CuberToy a dit…

En fait Marvel Studio organise ça.
Iron Man, Hulk, Thor (pour 2011) puis Captain America (pour 2011). Chacun de ses films sont "liés" plus ou moins pour sortir en 2012 "The Avengers" réunissant tout ce beau monde (c'est ce que tu doit entendre par film "The SHIELD"). Ainsi Iron Man avait en scene bonus la première aparition (jouissive) de Nick Fury, puis Hulk qui avait un guest de Tony Stark (et un de Captain America qui a été coupé). Dans IM tu peux aussi apercevoir le bouclier de Captain America (tout comme dans Iron Man 2). Iron Man 2 a une scène Thor en fin... Et ce n'est que le début !

Le tournage de Thor a débuté en Novembre 2009 il me semble. Réalisé par Kenneth Branagh. Chris Hemsworth dans le role de Thor (Kirk dans le dernier Star Trek), mais aussi Natalie Portman ou encore Anthony Hopkins (dans le role du dieu Odin, le père de Thor).

Le tournage de Captain America début en juin, réalisé par Joe Johnson (The Wolfman, Jurassic Park 3). Chris Evans (Human Torch dans les films Fantastic Four) en Captain, Sebastian Stan (Gossip Girl) en Bucky et Hugo Weaving (Lord of The Ring, V for Vandetta...) en Red Skull.

Bref voilà en gros... Vivement :p

stif a dit…

Globalement d'accord avec tout le monde...

C'est pas un chef d'oeuvre, il y a en effet certains gros défauts, en particulier les scènes de baston qui sont vraiment sans piquant.

Reste que le film vaut le coup d'être vu malgré ça !

Pis franchement j'ai grave envie de chier sur la bande annonce qui m'a gaché tout le début du film, simplement parce qu'elle en montrait bien trop en fin de compte.

John Plissken a dit…

Ben les gars on dirait que je vais encore me sentir seul sur ce coup là ! Merci à tous pour vos interventions argumentées et sincères... peut etre que c'est moi qui devient vieux après tout. Hein ?

ZeBouli! a dit…

Vieux ou spectateur avertis ? ;p

iztkombi1 a dit…

D'apres certains épisodes de Scuds il semblerait que depuis quelques temps notre cher John a le "Gaulomètre facile" #sousentenduinside ... du coup il est souvent déçu ... je ne vois pas d'autre explication !!!

khamphis a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
CuberToy a dit…

Je trouve bizarre que tant de gens disent que le Trailer en dit trop, moi je trouve qu'il ne dit pas grand chose au final. Ok il revèle des parties du film (comme tout trailer actuel, il est très difficile de faire un bon trailer de nos jours). Mais y'a toute une partie qu'on ignorais totalement. (La maladie de Strak, le revers de Wisplash, le coup en traitre de Rhodey ...). Au final ca révèle un tier du film a tout péter. Ca revele que les scenes de baston en fait, histoire d'achalander le passant.

liohornet a dit…

Bon c'est à mon tour de laisser un commentaire sur le blog, Mr Plissken, alors tout d'abord merci pour le titre qui ma préervé de te lire avant de voir le film la mention spoiler est "bienvenue" dans ce cas là donc je me l'était mis sous le coude en attendant de voir le petit dernier de Jon (est non John, Jon c'est le riche américain ^^)
Parlons du film:
je crois que tu as le gaulomètre maudit il te reste plus qu'Inception ou alors le problème viens du fait que tu attends trop d'un film via sa Bande d'Annonce en fait je dis ça je dis rien (alors ferme ta gueule me répondrais tu si tes textes étaient écrit par Audiard ^^)
Même si j'ai adoré le film, je ne peux qu'être d'accord avec toi, sur certain point du moins: Oui 2 séquences de combat c'est trop peu et oui la mise en scène de ceux ci est un poil brouillon... Oui on nous a promis une BO ACDC et deux titres c'est trop peu (encore une fois ^^)... Oui les différentes trames de l'histoire s'embrouillent un peu.

Mais NON les acteurs ne sont pas écrasé par Robert Downey jr, Rourke reste une véritable menace pou Iron Man, Sam Rockwell joue vraiment bien le rôle du ringard jaloux qui ferait tout pour être Stark, Scarlett Johansson est une beauté froide troublante et meurtrière... Le rythme du film m'a pas ennuyé et l'humour présent ne m'a pas gêné...
Je me suis régalé pendant un peu plus de 128 mn (oui j'ai vu la scène finale post-générique xD)mais ce qui est étrange c'est que je suis tout à fait d'accord avec TES arguments soit c'est due au fait que tes qualités rédactionnelles m'ont emportée du coté obscur soit tu as aimé le film tout comme moi mais tu t'attendais tellement à une bombe que les légers irritants t'on bousillé le moral.

En tout cas merci pour cette critique superbement écrite et bien argumentée j'ai passer un deuxième bon moment (après le film bien sûr XD)

PS: je suis pas fou merci la scène de Pepper Potts embrassant le casque a été supprimées j'avais cru que je l'avais ratée...

not_thierry a dit…

à mon tour de poster mon avis:

je suis allé le voir vendredi soir avec mon meilleur pote, séance en VO.
J'y ai pris mon pied. ok il n'est pas parfait, j'en attendais plus, mais au final j'ai vraiment passé un très bon moment.

C'est vrai que si on cherche la petite bête, on peut énumérer pleins de défauts dans ce film. la plus part on déjà été cité plus haut dans les commentaires et dans ton article.

l'arrivé de samuel l.jackson n'est pas très bien amené. jon favreau est trop présent dans le film , et n'est pas drôle ( sa scène de bagarre à la fin m'a fait de la peine pour lui). scarlett n'est pas très utile dans le film ( une star en plus dans un casting ça fait toujours bien )... bref je peux continuer comme ça longtemps.

2 scènes seulement d'action ? il y a quand même la confrontation stark/rhodes qui est pas mal.
J'ai également bien apprécié les scènes de dialogues/comédie.

niveau musique , c'est vrai que la promesse acdc n'est pas tenu. mais il y a tout de même 2 chansons des clash , groupe que j'adore.

Je pense que le trailer a quand même dévoilé pas mal le film et le déroulement du film, ce qui peut provoquer une certaine déception à la vue du film : " le trailer est génial donc le film doit l'être encore plus. J'appelle ça "l'effet tour montparnasse infernale " : la bande annonce rassemble tout les meilleurs passages du film nous faisant ainsi croire que tout le film est du même niveau alors que pas du tout .

CuberToy a dit…

Pour les plus grincheux et les impatients de DVD/BluRay. Le film a près de 30min de scenes supprimée.

On connait cette de Pepper/Stark dans l'avion, Scarlett Johansson avec le "gant" d'Iron Man (une des photo promo), et aussi le rôle supprimé de Iron Maiden (un personnage du comics. Genre d'Iron Man au féminin donc).

Bref, ça sa donne envie, j'espère sincèrement que ce sera édité.

Phoenix a dit…

Enfin j'ai vu la bête!

Et je suis ... pas d'accord non plus avec toi John :p
Pas complètement en désaccord non plus.

Ouais ça manque de rythme, ouais il n'y a pas eu de super gestion des scènes d'action(putain que 2 quand même), ouais pas mal d'acteurs sont quand même fades (alors que ce soit de la faute du réal. ou vraiment des acteurs),...

Mais j'ai quand même pris mon pied!!!
J'adore le fait de rentrer à fond dans l'univers. Peut être qu'il y en avait trop mais c'est quand même bien puissant de se voir immerger dans le "Marvelverse" (j'aime bcp donc je te la repasse celle là).

Malgré les différences entre le comic et le délire du film, on sent bien la volonté de faire une "version" ciné, un peu comme on a des revisites des comics après qq années. Et ça j'adore!

Bref, ouais c'est pas la décharge du premier tome, mais comme souvent une intro forcément donne le ton et quand c'est en bien, c'est pas forcément facile à reproduire autrement que dans la conclusion... et c'est clair qu'on en est loin.

Par contre, une chose comme toi m'a carrément saoulé: PUTAIN LA BO QUOI!!!!
Là je suis encore super vexé...

John Plissken a dit…

Les gars c'est stupéfiant ce divorce entre nous sur Kick Ass, comme sur Iron Man 2, que j'irai peut etre revoir pour confirmer ou infirmer mon premier jugement. Ca risque d'etre peut etre un prochain sujet de débat dans Scuds.

Jean Grey a dit…

Ok, comme promis, je viens en soutien à John ;-)

Sorry les gars, mais autant j'ai aimé l'opus 1, autant j'ai été super déçue par le 2 !!! Je me suis ennuyée !!!! Deux heures de show où Stark disjoncte et nous saoule (eh oui, nous aussi) avec son ego sur-dimensionné, c'est trop !!!! Rourke est mauvais et Johansson (très belle) inutile !
L'action finale est frustrante et décevante, à l'image du film... et la soirée anniversaire de Stark + la fight avec son pote sur du disco, c'était la cerise sur le gâteau !!!
Et la B.O., pitié !!!

Vont-ils se reprendre sur le 3 ??? I hope !